THAY : LES DEUX DIMENSION DE LA REALITé

Vous etes alors capable de voir les deux dimension de la réalité,la vérité historique et la vérité absolue.
MAIS nous savons que si nous touchons l’eau .L’eau est l’autre dimension de la vague . Elle représente la dimension ultime.
DANS la dimension historique ,nous parlons en terme de vie ,de mal ,d’etre ,de non etre ,de haut ,de bas ,de venir ,de partir ,mais dans la dimension ultime ,toute ses notions disparaissent.
SA vraie nature est la nature de la non naissance et de la non mort ,sans début ni fin.
Maintenant ,si nous sommes capables d’arriver,d’etre plus solide et libre s ,il devient possible de toucher notre vraie nature ,la dimension ultime de nous meme .
En touchant cette dimension ultime (de nous meme ) nous nous libérons de toutes les notions qui nous font tant souffrir.
Lorsque la peur perd une partie de son pouvoir,nous pouvons regarder profondément ses origines sous la perspective de la dimension ultime.
La vraie nature des choses est libre de naissance et de mort.
La première étape est de pratiquer dans la dimension historique ,la seconde étape ,de pratiquer dans la dimension ultime.
En étant en contact avec la dimension ultime en lien ,nous sommes capable d’etre avec la réalité de toute chose quoi est libre de naissance et de mort.
Pratiquer dans la dimension ultime signifie etre en contact avec notre nature de la non naissance et de non mort ,comme une vague est en contact avec sa nature d’eau.
En réalité,il n’y a ni venue ni départ.
La naissance et la mort ,la venue et le départ ne sont que des concepts .LORSQUE NOUS SOMMES EN CONTACT AVEC NOTRE nature de non naissance et de non mort ,nous n’avons pas peur.

Ici et maintenant.

Je suis chez moi ,je suis arrivé
Je suis ici et maintenant
Bien solide ,vraiment libre.
Dans la terre pure ,je m’établis .
La pratique de la pleine conscience consiste a revenir ici et maintenant pour se mettre profondément en contact avec soi meme et la vie .CELA DEMANDE UN ENTRAINEMENT .
Nous devons nous entrainer a reconnaitre les nombreuses condition du bonheur qui sont déjà là.
Vous pouvez réciter le poème ci dessus en inspirant et en expirant .
Peut etre n’etes vous pas encore arrivé au bureau,mais en conduisant la voiture ,vous etes déjà arrivé chez vous ,dans le moment présent .
Que vous soyez assis ,entrain de marcher,d’arroser le potager ou de donner à manger a vos enfant ,il est toujours possible de pratiquer « je suis chez moi ,je suis arrivé.
J’ai couru toute ma vie ;maintenant je ne cours plus ,je suis déterminer a m’arreter pour vivre ma vie pleinement ,a chaque moment .
Etre pleinement présent ,cent pour cent vivant ,est un réel accomplissement .Le moment présent est devenu notre vrai demeure .
C’est cette vision profonde qui fait que vous demeurez chez vous ,pas les mots.

Un trésor caché

Nous savons que nous devons chercher le royaume de dieu dans le moment présent ,parce que le moment présent est le seule moment qui soit.
C’EST AUSSI SIMPLE ET AUSSI CLAIRE QUE CELA .
Mais comme nous avons tendance a retourner dans le passé ou a nous enfuir dans le futur ,nous devons reconnaitre cette habitude et apprendre à nous en libérer pour pouvoir nous établir,réellement dans le moment présent .
Le bouddha a dit : »Il est possible d’etre heureux dans le moment présent .Le bouddha savait que la plupart des hommes d’affaires sont très occupés par leur résultat a venir et qu’ils sont incapable de jouir du moment présent .Ils sont continuellement absorbés par le futur .
La terre pure ,c’est le moment présent.
La terre pure ,c’est maintenant ou jamais.
Lorsque vous pratiquez consciente et la marche méditative ,vous revenez au moment présent et vous touchez les nombreuses merveilles de la vie ,en vous et autour de vous :tout cela fait partie du royaume de Dieu.
Lorsque vous avez trouvé le royaume de Dieu ,vous n’avez plus besoin de courir après la gloire ,la richesse et les plaisir des sens .
Nous avons déjà suffisament de condition pour etre heureux .Le bonheur est parfaitement possible ,ici et maintenant .

chapitre le présent est libre de la peur.

Lorsque nous ne sommes pas pleinement présent ,nous ne sommes pas réellement vivant.Nous ne sommes pas vraiment là ni pour nos biens aimés ni pour nous meme.
Nous courrons pour échapper à la peur .NOUS passons a coté du fait merveilleux que nous sommes en vie et que nous pouvons etre heureux sans attendre .Dans la vie quotidienne ,nous avons tendance à croire que le bonheur n’est possible qu’a l’avenir.
Nous passons à coté de la vie ,qui se déroule sous nos yeux.
NOUS RECHERCHONS QUELQUE CHOSES QUI NOUS FERA QUE que nous nous sentirons plus solides ,plus en sécurité.
Le bouddha a dit : »c’est possible de vivre heureux dans le moment présent . C’est le seule moment que nous avons. »

CHAPITRE SANS VENIR SANS PARTIR

Nous avons peur d’etre annihilé.
Nous pouvons voir que la vie et la mort ne sont que des notions qui ne sont pas réelles .
Le BOUDDHA nous a appris qu’il n’y a ni naissance ni mort.
Lorsque nous comprenons que nous ne pouvons pas etre détruits ,nous sommes libérés de la peur .Nous pouvons apprécier la vie d’une nouvelle manière .
Il étais évident , a ce moment là ,que ma mère était toujours en vie , et qu’elle le resterait toujours .
Chaque fois que mes pieds touchaient la terre ,je sentais que ma mère était là,avec moi.
Les pieds que je considérais comme « mes pieds étaient en réalité »nos pieds » .Ensemble ,ma mère et moi,nous laissions nos empreinte dans le sol humide.
Lorsque vous percez votre bien aimé,vous souffrez .
MAIS SI VOUS SAVEZ COMMENT REGARDER profondément , vous avez une chance de réaliser que sa nature est vraiment celle de la non naissance et de la non -mort.Vous pourrez quitter votre peur et votre tristesse et retrouver la joie de vivre.

suite la cinquième remémoration

La seule façon de trouver une issue est de regarder profondément dans la nature de votre peur. La graine de la peur est présente en nous et si nous ne pratiquons pas de façon a l’embrasser avec notre pleine conscience ,chaque fois que cette vérité se manifeste, nous nous sentons très mal à l’aise. Mais lorsque nous pratiquons , nous utilisons l’énergie de la pleine conscience pour embrasser notre peur .CHAQUE fois que celle ci est embrassé par la pleine conscience ,son énergie diminue avant de retourner dans les profondeurs de notre conscience sous forme de graine.
Notre conscience peut etre représenté par un cercle ,dont sa partie inférieure est le tréfonds et la partie supérieure la conscience connaissance.
Nous ne voulons pas faire face à notre et nous essayons de la recouvrir ,de la laisser au fond à la cave.
Nous ne voulons pas qu’elles se manifestent au niveau de la conscience.
La pleine conscience est a l’opposé de cette tendance .
NOUS devons leur dire: »Ma chère ,je ne n’ai pas peur de toi .Je n’ai pas peur de ma peur .Il est dans ma nature de vieillir ;je ne peux échapper à la vieillesse. »
Ainsi nous avons deux énergies en présence : la première est l’énergie de la pleine conscience.
La peur prend un bain avant de retourner dans les profondeurs de notre conscience et devient un peu plus faible avant retourner dans les profondeurs de notre conscience sous forme de graine .
« Ma chère peur ,reviens pour que je puisse t’embrasser un petit moment .Il dans ma nature de mourir je ne peux pas échapper à la mort . »

histoire de fesses

Les gens chercher l’argent et du sexe alors ils pénétraient dans des endroits pour y accéder ,il aimaient se retrouver ou il faisait chaud .Dans certain endroit il y avait ce qu’ils cherchaient,il passaient de contoir en contoir comme les contoir indien du riz sur le gange ils aimaient allez au Tajmahal était le principale lieue de rendez-vous sur terre pour les gens amoureux il vivait la bas d’amour et et d’eau fraiche c’était leur passe temps.QUI N’AVAIT PAS MIS LES PIED AU tAJMAHAL ? Les gens retenait les position qui était représenter sur les mur .C’était une découverte pour tout le monde .Il VIVAIT EN HARmonisation de la société qui devenait heureuse et joyeuse..
TOUS VIVAIT ET APPARTENANT a des clans, des confréries qui rétablissait le pouvoir des gens sur le respect la connivence ,il était,il était sur de lui car il garderait sa santé pendant un an et plus .
Les gens se retrouvaient dans des alcoves de la sociétè à l’anpe -caisse d’épargne -a la sécurité social -a la banque et dans d’autre mouvement qui les rendait intrépides .La société était ouverte sur le sexe tel a la caisse d’allocation familiale.

Vous vous etes bon.

Bonjoouur vous regarder mon blog a raison de 7521 personnes depuis le début de nos aventure,je vous en remercie.Cordialement.
P.S. PENSER A Y LAISSER UN PETIT COMMENTAIRE.

La cinquième remèmoration.

Elle nous rapelle que lorsque nous mourons ,la seule chose qui continue,c’est nos pensées ,nos paroles,nos actions ,c’est a dire notre karma . »J’inspire ,je sais que n’emporterais rien avec moi,sauf mes pensées,mes parole et mes action.J’EXPIRE ,seules mes actes m’accompagnent .TOUT LE reste ,vous devez le laisser derrière vous .
Ici ,lorsque ,nous parlons d’héritage il ne s’agit pas des économies de nos parents mais des fruits de nos propre actions. Ce que nous faisons ,disons et pensons se prolonge une fois que l’acte est fait et le fruit de cet actes nous poursuit.
Tous nos biens précieux et nos bien aimés,nous devons les laisser derrière nous ,mais notre karma le fruit de nos action ,nous poursuit toujours.
Nous ne pouvons pas y échapper nous ne pouvons pas dire : » Non tu n’as pas le droit de me poursuivre ! ».
Le karma est le sol sur lequel,nous nous tenons.
APPORTER LA PLEINE CONSCIENCE AUX GRAINES DE PEUR.
En pratiquant pour accepter des vérités,nous pouvons réaliser la paix,nous avons la capacité de vivre une vie consciente ,saine ,pleine de compassion, nous cessons de causer de la souffrance à nous même et aux autres.
Invitez votre peur dans dans votre conscience et souriez-lui ;chaque fois que vous souriez à travers la peur ,elle perd un peu de sa force.

La quatrième remémoration

Ceci est la quatrième remémoration : »J’inspire ,je sais qu’un jour je devrais quitter toutes les choses et les personnes que j’aime .J’expire il n’y a aucun moyen de les emmener avec moi « .
Tout ce qui est si précieux ,je devrai l’abandonner .Je ne pourrai rien emporter avec moi quand je mourrai.NOUS ne pouvons rien emporter ni personne dans la mort.
Et meme lorsque nous avons atteint l’age de soixante ou soixante dix ans ,nous continuons de lutter pour obtenir plus de savoir ,plus d’argent ,de gloire et de pouvoir .
Le bouddha a souvent dit qu’il ne faut pas etre attaché a quoi que se soit ,y compris au pied de l’arbre ou nous aimons nous asseoir et dormir .
Lorsque nous pratiquons et que nous apprenons a nous défaire des objets nous devenons libre et heureux ,ici et maintenant.
Si nous ne pouvons pas lacher prise ,nous souffrirons, non seulement le jour ou nous serons finalement forcés de tout laisser nous aussi aujourd’hui et tous les jours qui nous séparent de notre mort parce que la peur sera toujours là a nous harceler.
Il y a des personnes agées qui sont toujours très avides et avares comme scrooge ,et qui continuent d’accumuler des objets.C’est regretable .c’est parce que la convoitise est devenue une habitude;toute leur vie ,ils ont recherché le bonheur en accumulant des objets.
Au vietnam ,nous avons une légende qui parle d’un homme riche ,thack Sung ,qui était trés fier ,parce que ses entrepots contenaient tout ce que pouvait trouver dans ceux d’un roi.
TCHAH Sung éTAIT SI SUR DE LUI QU’IL PARIA QU’IL éTAIT CERTAIN D’ETRE l’homme le plus riche.
Il avait l’arrogance de la richesse .Le defi commença donc dont les ministres étaient témoins .Il restait une choses que le roi possèdait mais pas tchach Sung: une marmite cassé!
LE ministre de la justice déclara que Thach Sung avait perdu son pari. Tchach Sung dut tenir sa promesse et donner tout ce qu’il possédait au roi.
Si nous sommes attachés à l’obtention de toujours plus de richesse de célébrité ,de pouvoir ,de sexe et d’amour ,nous perdons toute liberté.En tant que pratiquants ,nous devrions permettre d’etre libres comme la lune.J’hérite des résultats de mes actions ,de mes parole et de mes pensées.Mes acte sont ma continuation.


12345...18


Une fille quelconque |
Permaculture around the world |
Viedelycéens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Englishaustralia
| En route pour l'aventu...
| #Parlonsen