XOXO justine et juliette

1000075-miss-bourgogne-alias-marine-lorphelin-950x0-1
AVEC Justine et juliette aprés le repas ,J’avais décoré ma chambre a son effigie .Donc elles étaient sur la table assise L’une a coté de l’autre je commençais à les doightées par dessous leur vetement puis comme elles étaient chaude bouillante je les faisait passer au désert et le désert étaient sa queue parfumer a la chantilly dessous et au dessus pour leur régale chaude ou froide et le caramel au dessus .L’UNE A COTé de l’autre s’étaient bon de les prendre sur le coin d’une d’ou elle dégouliner j’y avait mis un petit récipient par terre pour boire après le jus .Elles étaient nues complètement et je les badigeonner de crème chantilly sur le bout des seins .ELLES DEVENAIENT écarlatte tellement je leur serais fort la gorge .Je mis réintroduisait dans leur vagin qui degouliner tellement je les avaient bien travailler une goutte de sécrétion vaginale frais c bon.je les terminer avec un jet de fleurs!!!lol!

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

Il est dit que la plus petite particule indivisible est d’environ le 1/2400° de la taille d’un « atome » de lapin, quelle qu’en soit la signification.
Perssonnellement , je n’ai jamais saisi cette notion selon la quelle des qualités comme l’odorat ,le gout et le toucher sont des constitutif de base d’objet matériels.
Lorsque l’on écoute des descriptions de particules subatomique ;comme les quarks et les leptons ,en physique moderne ,il est évident que les théories atomique bouddhique ancienne et leur conception des plus petites particules individuelle de la matière sont dans le meilleur des cas des modèle rudimentaire .
D’ou sa conclusion ,correcte ,que la charge positive des atomes d’or ne pouvait s’étaler dans les atomes comme dans un pudding mais devait se concentrer en leur centre :lorsqu’une particule alpha percutait le centre d’un atome d’or ,la charge positive était suffisante pour la repousser .
EINSTEIN était profondément opposé à cette possibilité ,comme le reflète sa fameuse exclamation: » Dieu ne joue pas aux dés! »
NOMBRE D’ENTRE ELLES COMME LE Paradoxe des jumeaux ,la dilatation du temps ou la contraction des longueurs à vitesse élevée,ont ont été maintenant été confirmé de manière expérimentable.

LA PEUR DE THAY

MAIS LORSQUE NOUS sommes établis dans le moment présent,nous pouvons regarder dans le passé d’une façon différente et transformer la souffrance qui y réside.
Le petit enfant,avec sa peur et son désir ,est toujours vivant en nous .Certains d’entre nous font des dépression et continuent de souffrir meme si dans la situation actuelle ,tout semble pour le mieux.
Et l’avenir pour lequel nous nous faisons tant de soucis n’est rien d’autre qu’une projection de la peur et du désir du passé.Ne craignez plus le passé. Vous pouvez dire au petit enfant intérieur que le passé n’est pas votre demeure ;,c’est ici ,la ou nous pouvons réellement vivre notre vie .Contempler l’avenir sans peur.Vivre en pleine conscience dans le présent n’exclut pas de faire des projets.Vous pouvez très bien étudier le passé et le futur en restant dans le moment présent.
« Ne retourne pas dans le passé ,c’est seulement un fantome ,ce n’est pas réel »
Et chaque fois que nous reconnaissons qu’ils’agit seulement de cinéma et non de la réalité , nous sommes libres.C’est cela la pratique de la pleine conscience.

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

Le grand édifice de la physique classique batis par isaac newton,James maxwell et tant d’autres qui avait fourni ces explications apparemment efficace aux réalité du monde perçues et qui cachait si bien ,avec le sens commun ;a été ébranlé par la découverte de la relativité et le comportement de la matière au niveau subatomique qu’étudie la mécanique quantique.Comme me l’expliquait un jour Carl von WEIZSACKER ,en physique classique a accepté une vision du monde mécaniste.
Il comportait quatre réalités objectives -les corps ,les forces, l’espace et le temps-et établissait une différence claire entre l’objet a connaitre et le sujet connaissant.
Mais avec la relativité et la mécanique quantique ,toujours selon von Weizsacker ,nous devons abolir ,par principe ,la possibilité de séparer sujet et objet.
A la lumière de ces découvertes je pense que le bouddhisme doit accepter,d’adapter la physique rudimentaire de ses théorie atomique ancienne , meme si elles sont traditionnellement autorité et depuis longtemps.
Par exemple ,selon la théorie bouddhique ancienne des atomes,qui n’a fait l’objet d’aucune révision importante , la matière est constituée d’un ensemble de huit substances appelées atomiques : les quatre élément -terre ,eau, feu et air et les quatre substance dites dérivées:,forme ,odorat ,gout ,et touché.
L’élément terre soutient , l’eau amalgame ,le feu amplifie et l’air permet le mouvement.
Un atome est vu comme un composite de ces huit substance et c’est l’agrégation de ces « atomes » composite qui confère leur existence aux objets du monde macroscopique.
Le soutient de l’élément air et d’autre forces dans la nature aident les élément constitutifs a s’amalgamer pour former un système plutot que de s’effondrer sur eux meme ou de se dilater à l’infini.
A propos de l’agrégation et de la relation des atomes à leur substance constitutive , le bouddhisme ancien à émis toutes sorte de théorie spéculatives.

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

Si ,au niveau du quantum,la matière s’est révélée moins solide et moins définissable qu’elle n’apparrait , la science se rapproche alors, me semble -t-il ,des idées comtenplatives bouddhiques concernant la vacuité et l’interdépendance.
Pendant ce temps ,vis à vis d’autres objets ,auxquels ,nous attribuons le manque d’attraits comme propriété intrinsèque ,nous avons une réaction d’aversion illusoire.
En d’autre termes, selon Nagarjuna, s’attache à l’existence indépendante des choses conduit à l’affliction,qui, a son tour ,entraine une chaine d’action-reaction des tructrice qui provoque la souffrance .
Eb dernière, analyse , pour Nagarjuna, la théorie de la vacuité n’est pas qu’une simple question de compréhension conceptuelle de la réalité.Elle a des implications profondes sur les plans psychique et éthique.
Nagarjuna affirme que la croyance en une existence intrinsèque crée la base d’un dysfonctionnement qui se perpétue dans notre relation au monde et aux autre etre sensible.
En d’autre termes ,selon Nagarjuna ,s’attacher à l’existence indépendante des choses conduit à l’affliction,qui, à son tour ,entraine une chaine d’action-réaction destructrice qui provoque la souffrance.
J’ai un jour posé à mon amis le physicien DAVID BOHM CETTE QUESTION= » Dans la perspective de la science moderne,hormis la question de la présentation erronée des choses , quel mal y-a-il a croire en leur existence indépendante ? »Sa réponse fut éloquente .Il dit que l’un des facteurs essentiel de l’apparition des diverses idéologies qui tendent a diviser l’humanité, telles que le racisme ,le nationalisme extrème et la lutte des classes marxiste,est la tendance a percevoir les choses comme fondamentalement divisées et déconnectées de cette conception erronée découle la croyance que chacune de ses division est essentiellement indépendante et existante en soi.

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

La perte de ma jeunesse imposé par la grave réalité de la crise imminente ,est sans doute ce qui revéla la véritable de l’éducation.
Mais ,en perdant ma citoyeneté dans mon propre pays ,j’en ai trouvé une au sens plus large ,je me déclare sincèrement que je suis citoyen du monde.
La philosophie de la vacuité révèle que c’est non seulement une erreur fondamentale ,mais également la base de l’attachement , du besoin d’appropriation du développement de nos nombreux préjugés.
Selon la théorie de la vacuité toute croyance en une réalité objective fondée sur l’hypothèse d’une existence intrinsèque ,indépendante, est fausse .
Tout est composé d’événement interdépendants,de phénomènes en interaction continuelle sans essence fixe immuable ,entretenant des relations dynamique constamment changeante.
Nous pensons que chaque membre de ce nexus causal – la semence , le temps ,le lieu et l’effet -a un statut ontologique solide. Mais tout est constitué de parties une personne est a la fois corps et esprit.
La sagesse fondamentale de la Voie Du MILIEU,est toujours apprise par coeur ,étudié et débattu dans les universités monastique tibétaine.Mais il possédait une étonnante ,et meme une légendaire capacité de concentration, en particulier lorsqu’il suivait un fil complexe de pensées et qu’il cherchait à approfondir un point. Il parvenait à oublier totalement ce qui se passait autour de lui lorsqu’il était dans cet état. Le fait que la philosophie de la vacuité ,ait été une de ses grandes spécialités rendait les heures d’échanges avec GEN NYIMA d’autant plus gratifiante.
La lumière y est vue comme une particule ou comme une onde ;selon le principe d’incertitude , nous ne pouvons jamais savoir en meme temps ce qu’un electron fait et ou il est=existe par ailleurs le principe de superposition quantique.
AINSI, dans l’exemple célébre du chat de shrodingen,ou le chat est placé à l’intérieur d’une boite contenant une source radioactive qui a cinquante pour cent de chances de libérer un poison mortel,nous sommes bien obligés d’accepter que ,jusqu’à ce que l’on ouvre le couvercle ,ce chat est a la fois mort et vivant,ce qui semble défier la loi de la non contradiction.

CHAP 3 VACUITE ,RELATIVISME ET PHYSIQUE QUANTIQUE.TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME.

Les scientifique et les philosophes sont constamment confrontés à des modèles contradictoires de la realité si le modèle Newtonien suppose un univers mécanique et prévisible ,celui de la relativité et de la mécanique quantique plus chaotique .Les implications pour le second modèle pour notre compréhension du monde ne sont pas encore entiérement claires.Ma propre vision du monde est fondé sur la philosophie et les enseignements du bouddhisme ,qui ont émergé dans le milieu intellectuel de l’inde ancienne.Mes professeurs de l’époque étaient Tadrak rimpoché ,alors régent du tibet ,et Ling rimpoché.
Tadrak rinpoché était un homme agé ,extrémement respecté et assez austère.
Ling rimpoché était beaucoup plus jeune ;toujours gentils ,trés instruit,il parlait d’une voix douce ,sans etre trésloquace ,du moins quand j’étais enfant.
Doté d’un vif esprit logique ,Ling rimpoché était un philosophe pénétrant qui maitrisait l’art du débat contradictoire ,servi en cela par une mémoire phénomenale.AVEC UNE CONNAISSANCE ECLECTIQUE DE L’ART ET DE LA LITTERATURE ,TRIJANG RIMPOCHé était l’un des plus grand poètes de sa génération.Par exemple,la théorie SAMKYA de la causalité affirme que tout effet est une manifestation de ce qui préexistait dans la cause ; la théorie VAISHESHIKA DES UNiversaux propose que la pluralitéde toute classe d’objets possède une généralité idéal permanente ,indépendante de tous les détails.
Il y a des argument théistes indiens prouvant l’existence d’un créateur et des contre arguments bouddhique démontrant le contraire.
LORSQUE mes assistants en philosophie venaient m’aider a réviser ,mon esprit repartait vers le groupe éléctrogène et ses nombreuses pièces .Aprés que l’armée chinoise eut atteint la frontière du TIBET à l’été 1950,le régent ,TADRAK RINPOCHé ,suggéra que le temps était venu pour moi d’ASSURER la dirction temporelle entière du pays.

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

La rencontre (mind and life)fut organisée par le neuroscientifique chilien Francisco Varela ,qui enseignait à PARIS ,et l’homme d’affaires américain ADAM EAGLE .Varela et eagle me firent la proposition suivante =ils réuniraient un groupe de scientifiques de divers discipline , favorable au dialogue ,et nous nous engagerions dans une discussion privée,ouverte et informelle pendant une semaine.
Au début du 20 em siècle ,de la physique newtonienne à la relativité et à la mécanique quantique .
Idéalement ,cela consistait à atteindre une étape finale de connaissance ,complète et parfaite.
On émet souvent l’hypothèse que au fur et à mesure que la société progresse ,la science ne cesse de révéler les erreurs de nos croyance particulièrement les croyance religieuses et que finalement émergera une société séculaire éclairée.C’est ,entre autres ,la vision des matérialistes dialectiques marxiste ,comme je l’ai découvert ,dans les années 1950 ,lors de mes rencontres avec les dirigeant de la chine communiste ainsi qu’au cours de mes études de la pensée marxiste au Tibet .
Réfute de nombreuses prétention de la religions,telles que l’existence de Dieu,la grace et l’ame eternelle.
Tout comme nous devons éviter le dogmatisme en science ,nous devons veiller a ce que la spiritualité ne s’enferme pas dans de semblable limites.
Si nous traitons ce domaine comme s’il n’avait pas de role constitutif dans notre compréhension de la réalité,nous perdons de vue ce qui fait la richesse de notre propre existence et notre compréhension n’est pas complète.
La réalité ,englobant notre propre existence ,est tellement plus complexe que ce que propose le matérialisme scientifique objectif.

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

La thèse de la réfutabilité de POPER fait échos à un grand principe méthodologique de ma propre tradition philosophique bouddhique tibétaine .Nous pourrions l’appeler « le principe du champs de la négation ». Selon ce principe ,il y a une différence fondamentale entre ce qui n’est « pas trouvé »et ce dont on « a trouvé qu’il n’existe pas « .Ne pas voir une chose est différent de voir sa non existence , la méthode de recherche doivent etre commensurable.
De meme ,il existe une distinction entre ce qui ne résiste pas à l’analyse critique et ce qui est infirmé par cette analyse.
Par exemple , le fait que la science n’ait pas prouvé l’existence de Dieu ne signifie pas que Dieu n’existe pas pour ceux qui ont une tradition théiste.De meme que la science n’ait pas prouvé ,sans l’ombre d’un doute ,que les etres revivent ne signifie pas que la réincarnation est impossible .

TOUT L’UNIVERS DANS UN ATOME

J’aime les fleurs et les orchidées,et sir karl me fit faire avec grande fierté le tour de son jardin et de sa serre pleins de chaume.J’avais entre temps découvert son influence importante en philosophie des sciences ,en particulier sur la question de la méthode scientifique.
Par induction, nous entendons aboutir à une généralisation à partir d’une série d’exemples observés empiriquement .Lorsqu’il y a de la fumer il y a du feu .La déduction est le processus inverse qui va de la vérité général à l’observation particulière .Par exemple si on sait que toute les voitures produites en Europe après 1995 n’utilisent que de l’essence sans plombs.
Bien sur,en science , ces forme sont bien plus complexes , en particulier la déduction ,qui implique le recours à des mathématiques approfondies .
Le raisonment mathématique de la science offre,en revanche ,un degrés immense ,d’abstraction ,de sorte qu’un argument est validé ou non simplement sur la base de l’exactitude d’une équation .
Tout comme un orfèvre éprouverait la pureté de son or par un examen méticuleux , le bouddha conseille de tester la vérité de ses paroles par un examen raisonné et par l’expérimentation personnelle .Par conséquent , lorsqu’il s’agit de valider la vérité d’une affirmation, le bouddhisme accorde la plus grande autorité à l’expérience.
En d’autres terme ,la science traite de faits empirique mais pas de métaphysique et d’étique , tandis que ,pour le bouddhisme, l’investigation critique de ces trois domaines est essentielle .
Par exemple ,la théorie selon laquelle Dieu a créé le monde ne pourra jamais etre considérée comme une théorie scientifique.


12345...10


Une fille quelconque |
Permaculture around the world |
Viedelycéens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Englishaustralia
| En route pour l'aventu...
| #Parlonsen